Erreurs de référencement naturel sur google

Première page de Google sans fautes

Erreur référencement naturel Google Pour ce nouvel article, je vais parler des erreurs à ne surtout pas commettre en terme de référencement naturel sur Google. Si vous désirez bien vous positionner et être en première page de Google avec de bonnes expressions clés, ne faites pas ces erreurs de tueur SEO. Terminé le Black Hat, terminé l’achat de lien, l’échange de lien avec des ancres sur-optimisées, les pages satellites de merde, le contenu copié chez votre concurrent, et toute une ribambelle de fautes à ne surtout pas faire. Soyez différent, unique, et travailler pour l’utilisateur avant tout. Bienvenue sur internet !





1) Travaillez pour Google, et non pour l’utilisateur

Inutile de vouloir plaire à Google avec des inscriptions sur des milliers d’annuaires avec des ancres sur-optimisées, ça ne paye vraiment plus, c’est une perte de temps. J’ai testé pour vous, ça ne rapporte rien du tout et même Google s’en fout, il ne vous pénalisera même pas pour ça, tellement c’est NULL.
Inutile également de faire dans la sur-optimisation de vos liens internes, balises titres, alt, etc, ça ne paye pas non plus, mais en revanche, Google le pénalise fortement. Vous bernez le visiteur, et ça, c’est vraiment sanctionné très fort par l’algorithme rouleau compresseur mondial.
Exemple de mensonge que Google n’aime pas, vous sur-optimisez une méta-balise titre avec plein de mots clés qui n’ont aucun rapport avec le contenu d’une page, sanction immédiate.
Vous voulez vous classer avec une photo et un mot clé, ou plusieurs qui n’ont pas un rapport direct avec le contenu d’une page, idem, vous êtes mort…
Une seule chose plaira à Google, des titres, descriptions qui ne mentent pas au visiteur. Vos optimisations doivent être honnêtes, ne cherchez pas à berner le visiteur, Google le voit, et ne pardonnera pas ce délit majeur !
Il en va de même avec toutes les optimisations SEO possibles sur une page, un site. Soyez unique, différent de vos concurrents, et travaillez pour vos utilisateurs, clients, avant tout.

2) Ne pas penser en tant que SEO ou Webmaster

Mettez-vous toujours à la place du client, du visiteur ciblé, que recherche-t-il ? Que veut-il acheter ? Que veut-il lire ? Que veut ce putain de client qui peut en une minute plier votre réputation ?
Pensez comme un utilisateur ! Faites des recherches sur Google avec des requêtes que peuvent taper vos visiteurs. Testez des mots clés pertinents et surtout réalistes pour vous classer sur la première page.
Inutile de chercher à vous classez avec le mot clé « chemise », vous avez le temps, soyez patient. Essayez plutôt «  Chemise pour homme XXL ».
Inutile de chercher à vous classer avec « pièces détachées » ! De quoi ? Essayez ceci « pièces détachées de machine à laver »
Ne prenez pas vos clients pour des connards ! Ils sont très intelligents et savent très bien ce qu’ils veulent. Ils souhaitent le meilleur prix avec le plus de détails. Travaillez donc votre contenu dans ce sens.

3) Ne faites pas comme moi Monsieur le Référenceur !

Ainsi je pourrai vous détruire cher concurrent;)

4) Ne pas copier ses concurrents en première place sur Google

S’y inspirer, ce n’est pas pareil. En effet, regardez les premières places de vos concurrents sur Google. Regardez le nombre de mots d’une url (page), la technique utilisé pour optimiser une catégorie, un titre, une description.
En fait, j’ai déjà réalisé un test sur une boutique en ligne de 200 000 produits, donc plus de 200 000 URL. Incroyable ? Pas tant que ça. Même avec 200 nègres, travailler chaque produit avec un texte de 2000 mots uniques caractérisant une chemise ou une culotte c’est inhumain !
J’ai donc analysé les concurrents en première place, et j’ai remarqué qu’ils ne travaillaient pas les pages produits, mais les catégories ! Et oui, l’astuce est là, on fait grimper sur Google une catégorie pour vendre des produits.
J’ai remarqué également que de nombreuses boutiques en ligne installaient un blog pour diffuser de l’information non commerciale aux potentiels clients. Comment la chemise pour homme est confectionnée dans nos usines. D’où viennent les pneumatiques pour poids lourd ? Qui a inventé les pâtes ? Informez vos visiteurs, vos futurs clients, vos clients, informez ! Google adore ça ! Le client aussi !

5) Ignorer la concurrence

Vous êtes mort ! C’est une erreur de référencement commise par les débutants SEO. N’hésitez pas à réaliser des Audits SEO logiciel et humaine de vos adversaires. Google est une guerre, et vous la gagnerez en étant curieux.

6) Travailler seul pour le référencement d’un site internet

Vous êtes mort également, surtout si la concurrence est forte. Chacun son JOB ! Un SEO qui sait tout faire, je n’y crois pas et il ne sait rien en fait. La rédaction WEB doit être confié à un pro et au client. Le client sera le meilleur créateur de contenu car il connaît parfaitement son domaine de compétence et le rédacteur WEB mettra les textes à la sauce SEO. C’est un travail en binôme.
Le Référenceur va faire un lourd travail d’audit du site de son client et des sites concurrents. Il va travailler la sémantique et le schéma de la structure des pages d’un site. Il va faire une analyse des mots clés les plus pertinents pour être classé en première page de Google. Le SEO est un chef d’orchestres, il donne le la !
Le minimum syndicale de personnel d’en une équipe SEO, c’est le client (lui aussi doit travailler), le consultant ou expert SEO et le rédacteur WEB. Un développeur WEB en bonus c’est excellent. Il connais le code source et peut créer des applications qui vont aider au référencement d’une boutique en ligne par exemple.

7) Être trop pressé, trop lunatique en référencement naturel !

Sanction immédiate ! Google n’aime pas les changements subites d’un site. Changer les titres tous les jours pour grimper sur les SERPS, mauvais. Changer trop souvent les URL d’un site, non ! Google aime la stabilité. Il faut être dynamique au niveau de la rédaction, mais pas trop au niveau technique. Il faut réfléchir à une stratégie SEO avant la mise en ligne d’un site internet, et s’y tenir ! Modifier la stratégie toutes les semaines voire pire, tous les jours est très toxique, nocif pour votre référencement naturel.

8) Le client n’aime pas les changements radicaux

Message aux consultants SEO. Le client n’aime pas du tous les changements secs. Conseil d’ami, expliquez lui 1001 fois ce que vous allez faire, modifier, pourquoi, etc, sinon, vous le perdrez. Le client est loin d’être con, une formation SEO lui plaira et il aura plus confiance en vous par la suite.
Expliquez tout changement de stratégie, surtout au niveau WEBMARKETING. Attention c’est un sujet qui peut fâcher car le client s’y connaît quand même en MARKETING. Il faudra être patient pour lui apprendre le MARKETING à la sauce WEB.

9) Mettre son ego de côté dans le référencement naturel Google.

Il y a toujours meilleurs que vous en SEO, alors pas de honte à se faire aider quand on bloque sur un projet. Entourez-vous de l’excellence, sur le WEB c’est donnant donnant. Vous pouvez très bien faire appel à des pros comme vous pour vous documenter ou discuter d’un sujet SEO complexe. Je prends comme exemple WebRankInfo. Ne soyez pas timide, n’ayez pas honte à poser une question. Sûrement qu’un jour un autre SEO vous demandera de l’aide. Le savoir sur la Toile, c’est avant tout le partage.

10) Détruire l’image de marque de votre client

Attention à l’e-réputation, ne jouez pas à un jeu dangereux ; ne confier pas la rédaction WEB sur des annuaires de faible qualité à n’importe qui. Il faut avoir un regard sur tout ce que font vos collaborateurs. Voire, valider par vos yeux avant une soumission dans un annuaire, ou réseau d’annuaires. De toute façon, à part une dizaine d’annuaires généralistes de qualité, il vaut mieux choisir des annuaires pros ciblés dans la thématique.

10) Ne pas se mettre à jour en SEO

Comme toutes les spécialités professionnelles, que ce soit en cuisine, en informatique, en mécanique, en référencement naturel, une mise à jour de vos compétences est vitale. Vous vieillissez trop vite et les technologies avance à une vitesse démesurée. Veillez !
Lionel Belarbi
Chef de projet WEB et SEO
P.S : Je recherche un correcteur d’orthographe humain. Je lui ferai de la publicité en échange de correction de texte. Oui, je sais, l’orthographe et moi ça fait dix.